De fausses idées reçues circulent sur le projet d’extension de la ligne D du tramway. Afin de garantir l’équité du débat lors de la prochaine concertation, voici quelques éléments de réponse à ces rumeurs.

FAUX ! VRAI !
« La suppression de la piste cyclable ? » Elle sera préservée sur son tracé actuel et même valorisée dans un projet favorisant l’intermodalité avec le vélo. Tramway et piste cyclable fonctionnent très bien sur la Métropole (Bordeaux-lac, Pessac) ou ailleurs (Strasbourg, Lyon…). C’est même l’avenir !
FAUX ! VRAI !
« Un mur le long de la piste ? » Des aménagements acoustiques ponctuels seront prévus, comme pour les autres lignes, en particulier pour traiter les maisons riveraines de la piste. Mais aucun mur, ni bien sûr aucun grillage. Et n’oublions pas qu’on ne reproche pas au tram en général d’être trop bruyant… mais trop silencieux.
FAUX ! VRAI !
« Une non-prise en compte des intérêts légitimes du Haillan » ? Une station intermédiaire sera aménagée et mise en service, à un emplacement à définir, pour désenclaver le quartier de Sainte-Christine (Le Haillan), ainsi que le quartier voisin des Sources et la zone commerciale (Saint-Médard).
FAUX ! VRAI !
« Une incompatibilité avec la proximité de Natura 2000 et des sources » ? Ce sont simplement des contraintes à prendre en compte avec attention. Ni plus, ni moins que l’hypothèse de prolongation de la ligne A, que la ZAC Carès-Cantinolle à Eysines (700 logements situés exactement sur le même secteur que la Grande Ligne D) ou que le tramway vers Blanquefort, qui longe la réserve naturelle de Bruges.
FAUX ! VRAI !
« Une ligne peu efficace » ? La Grande Ligne D mettra Saint-Médard centre à 36 minutes des Quinconces et à 45 minutes de la Gare Saint-Jean sans rupture de charge (on ne change pas de tramway aux Quinconces). Les quartiers Sainte-Christine et Les Sources seront à 33 minutesdes Quinconces grâce à l’arrêt intermédiaire.
FAUX ! VRAI !
« Un coût de 70 voire de 100 millions » ? La grande ligne D (soit moins de 4,5 km d’extension de tramway) représente une valeur de 50M€, tout inclus. Alors que, rappelons-le, la ligne A (7 km d’extension) coûterait au bas mot 140M€ (pour un temps de trajet double, 1h05 de Saint-Médard centre à Bordeaux centre).
FAUX ! VRAI !
« Vos impôts vont augmenter » ! L’extension du tramway vers Le Haillan et Saint-Médard s’intègre parfaitement dans le budget global des transports de Bordeaux Métropole. Ces crédits existent et seront fléchés sur d’autres communes s’ils ne vont pas vers nous. Le projet n’aura donc aucune conséquence sur vos impôts.
FAUX ! VRAI !
« Une ligne non rentable » ? Les ratios de la Grande Ligne D sont excellents : le TRI (Taux de rendement interne) est supérieur à 4,8% et la VAN (Valeur actualisée nette) est positive (5,6M€ sans BHNS, 9,1M€ avec le BHNS), ce qui veut dire que le tronçon Saint-Médard/Cantinolle améliore la rentabilité économique de la ligne D dans son ensemble. De plus, les revenus tarifaires permettront de couvrir les coûts d’exploitation et de maintenance. Il n’y aura pas de déficit.
FAUX ! VRAI !
« Des chiffres de fréquentation très faibles » ? Les 4 à 5000 voyageurs qui vont monter et descendre quotidiennement sur le tronçon Cantinolle-Saint-Médard centre, donc en « bout de ligne », représentent un chiffre important, qui n’a rien à envier à ceux des autres lignes ou projets du réseau.
FAUX ! VRAI !
« Un doublon avec le BHNS ? » Le futur Bus à Haut Niveau de Service (BHNS) Bordeaux/Saint-Aubin améliore les ratios (TRI et la VAN) de la Grande Ligne D par une logique de rabattement : cela veut dire que les gens vont utiliser des correspondances entre les deux modes, qui représentent des corridors de déplacements bien distincts. Tram/BHNS, ça marche et c’est tant mieux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *